Comment mettre en oeuvre une transition énergétique "juste"?

Rencontre entre Jean Jouzel et Patrick Pouyanné,
modérée par François Lenglet

le 9 juillet 2019

 

Plus personne ne conteste la réalité du réchauffement climatique, son origine dans l’émission excessive de gaz à effet de serre, et la nécessité de prendre des mesures de réduction des émissions de ces gaz, et d’adaptation. Mais si l’on peut en théorie s’entendre sur le principe des mesures à prendre, dans la pratique les choses deviennent plus compliquées, plus obscures, en particulier pour leurs conséquences économiques et sociales, affectant les populations dans des territoires très différents.

Les gouvernements butent sur la bonne manière d’articuler les exigences écologiques, qui se formulent le plus souvent sous l’impératif de l’urgence, et les aspirations économiques et sociales qui demandent du temps pour se transformer. Pire, à rebours de l’objectif final : assurer le bien-être des populations, les mesures que l’on peut prendre pour lutter contre le réchauffement climatique engendrent crises et déclassements.

L’une des grandes questions que nos sociétés doivent affronter en ce début du XXIème siècle est ainsi de savoir comment gouverner l’exigence écologique pour qu’elle soit socialement acceptable. En d’autres termes, peut-on définir, décrire les voies et moyens d’une transition juste ?

Le Comité Médicis a organisé autour de ces questions un débat entre Jean Jouzel et Patrick Pouyanné, le 9 juillet 2019 à 18h. 

L’événement était ouvert au public sur inscription, dans la limite des places disponibles. 

 

Télécharger : Actes des Rencontre du 9 juillet 2019
Comment mettre en oeuvre une transition énergétique « juste » ?