Mercedes Erra Marcel Gauchet françois Lenglet

Une Rencontre-débat entre Mercedes ERRA, Fondatrice de BETC et Présidente exécutive de Havas Wordwide et Marcel GAUCHET Philosophe, Historien et Directeur d’études émérite à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Le débat sera modéré par François LENGLET, éditorialiste économique à RTL, TF1 et LCI.

 

Mercredi 1er juin 2022 à 11h30

Auditorium Amundi

91 boulevard Pasteur – Paris 15ème

Accueil des invités à partir de 11h

Le débat sera suivi d’un cocktail vers 13h

S'inscrire ici

Rançon du pouvoir acquis au fil des années de libéralisation et de mondialisation, surtout s’agissant des grandes entreprises multinationales ; résultat du constat que l’entreprise est l’institution sociale essentielle où les citoyens passent une grande partie de leur vie ; de l’affaiblissement du pouvoir des Etats et des autorités politiques ; de la moindre pertinence des réglementations lorsqu’elles s’appliquent au seul territoire national… les attentes envers l’entreprise se sont accrues, diversifiées, politisées.

Au-delà des attentes citoyennes venues renforcer celles des salariés et des consommateurs, de la pression des ONG utilisant savamment la sensibilité des entreprises à leur image, les gouvernements semblent aussi parfois se défausser sur l’entreprise : celle-ci, avec plus de moyens, agissant sur des territoires plus pertinents, leur paraît plus efficace pour atteindre des buts fondamentaux.

Ces dernières années l’entreprise, de plus en plus considérée comme une institution politique, s’est donné plus de moyens pour appréhender ce nouveau rôle et tenter de concilier les attentes de l’ensemble de ses parties prenantes, maitriser son impact sur les sociétés dans lesquelles elle exerce et contribuer positivement aux grands enjeux collectifs.

  • L’entreprise est-elle légitime dans ce rôle politique ?
  • Doit-elle définir elle-même les priorités d’intérêt général ?
  • Est-ce à elle que revient l’arbitrage entre les injonctions contradictoires de ses différentes parties prenantes ?
  • Peut-elle et doit-elle en être responsable devant le juge ?
  • Comment articuler performance, impact, nationalité et responsabilité de l’entreprise ?
  • Pour exercer pleinement sa responsabilité sociale, l’entreprise n’a-t-elle pas besoin d’un cadre politique extérieur solide ?